Apexagri recrute 2 Chargés de Développement en V.I.E basés au Maroc et en Côte d’Ivoire. Rejoignez-nous !

Découvrez notre nouveau Livre blanc “Agriculture régénératrice : comme passer à l’échelle ?” 🌾 Télécharger

Tchad : construction d’un plan national de développement de la filière viande

Afrique, agri-food, agriculture

28 Mar 2022

Les équipes d’APEXAGRI sont fières d’avoir contribué à la création d’un plan de développement des filières viandes et bétail au Tchad. Un projet réalisé par nos experts aux côtés, entre autres, d’ARISE et du ministère de l’Élevage.

Ce plan prévoit un investissement global sur la filière de 550 milliards de francs CFA (soit 920 millions de dollars US). Sur cet investissement, 220 milliards (soit 380 millions de dollars US ) seront consacrés à la construction directe de 7 Zones Industrielles Spéciales destinées aux filières bovines, ovines, caprines et camelines, afin de créer de la valeur, augmenter la capacité de production et développer l’exportation.

Une filière essentielle pour le Tchad

Ce projet vise à donner les clés aux différents acteurs de la filière, afin de pouvoir développer et moderniser la filière viande, dont l’importance économique est essentielle pour le Tchad.

Les objectifs principaux de ce plan sont :

  • Le développement d’opportunités à forte valeur ajoutée pour le cheptel tchadien ;
  • La création d’emplois dans les milieux ruraux, notamment parmi les jeunes et les femmes ;
  • La contribution au développement de l’économie agricole du pays ;
  • L’attraction d’investisseurs pour développer des activités industrielles multisectorielles, et plus particulièrement la production et la transformation de la viande et de ses sous-produits.

Des rencontres avec l’ensemble des acteurs sur le territoire

Pour bâtir ce plan national de développement des filières viande et bétail, les experts d’Apexagri sont partis à la rencontre des acteurs clés de la filière sur tout le territoire, de N’Djamena à Abéché, Moundou, Sarh, Ati et Bongor.

Les experts ont pu échanger avec l’ensemble des parties prenantes : éleveurs, bouchers, commerçants, convoyeurs, exportateurs, services vétérinaires, institutions publiques (DSV, IRED, équipes ministérielles) et institutions privées (Chambre de commerce du Tchad, Banque Mondiale, AFD…).

Parmi ces acteurs, les éleveurs ont un rôle clé. En effet, ils sont les premiers concernés par les problématiques de modernisation et de développement des infrastructures. La construction d’un plan de cette envergure nécessite d’échanger directement avec eux pour mieux saisir leurs difficultés, leurs besoins et leurs attentes vis-à-vis d’un projet d’envergure. A ce titre, une restitution du plan a été organisée spécialement pour les éleveurs et leurs représentants.

développement filière viande éleveurs tchad

Restitution du plan de développement filière viande devant les éleveurs

Une présentation au Président de la République du Tchad

Le plan national de développement a été présenté début février à l’ensemble des parties prenantes de la filière, au comité interministériel et aux institutions publiques tchadiennes, présents aux côtés du Président de la République du Tchad.

Ce plan s’appuie sur une approche intégrale de la filière bétail-viande au niveau national. Cette approche vise à créer 45.000 emplois directs et indirects ainsi qu’un revenu annuel de 1700 milliards de francs CFA ($ 2.9 Mds) grâce notamment à la création des 7 nouvelles Zones Industrielles Spéciales.

Ces autorités ont validé l’étude d’Apexagri, et ont encouragé toutes les parties à avancer le plus rapidement possible dans la signature de la convention de partenariat public-privé. L’ambition est de pouvoir démarrer la phase d’implémentation du projet avant la fin du premier semestre 2022.

Développement filière viande au Tchad : découvrez le reportage de la télévision tchadienne