Côte d’Ivoire: 107M€ pour financer 3 projets agricoles

Afrique, agriculture

31 Mai 2018

Le 14 février 2017, la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Côte d’Ivoire ont signé un accord de financement de 107 millions d’euros. Trois projets agricoles, axés sur le développement du tissu agro-industriel du pays vont recevoir d’importantes aides financières de la part de l’institution internationale.

Cet accord s’intègre dans la stratégie de transformation de l’Afrique adoptée en mai 2016 par la BAD, dont l’une des 5 priorités est de « nourrir l’Afrique pour 2016-2025 ».

financement projets agricoles cote d'ivoire

Les 5 priorités stratégiques adoptées par la BAD pour la transformation de l’Afrique

L’organisation ambitionne d’éradiquer l’extrême pauvreté, la faim et la malnutrition et de transformer l’Afrique en un continent exportateur net de produits alimentaires.

Les 3 projets sélectionnés :

  • Création d’un pôle agro-industriel (101 millions €)

« 2PAI Bélier » est un projet de création de pôle agro-industriel dans la région de Bélier. Il a pour objectif de relancer l’agriculture autour de chaines de valeur porteuses (riz, maïs, manioc, légumes…). Cette volonté se traduira par la mise en place d’infrastructures agricoles, agro-industrielles (aménagements hydroagricoles, pistes…) et sanitaires, qui structureront par ricochet l’ensemble de ces filières (organisation de producteurs, mécanisation, emploi et installation des jeunes, accès au financement…).

  • Appui à la transformation et à la commercialisation (5 millions €)

« PDC ID » est un projet d’appui à la transformation et la commercialisation des productions locales par l’acquisition de nouveaux moyens de transport et d’unités de transformation de produits agricoles, l’assistance au montage de micro-projets, la création d’un fonds de développement des chaines de valeur… dans la région de l’Indénié-Djuablin.

Ces 2 projets devraient créer environ 22 000 emplois permanents et faire passer le taux de transformation des produits vivriers de 51 % de la production totale aujourd’hui à environ 85 % (région du Bélier et district de Yamoussoukro).

  • Études préalables à la mise en œuvre d’un projet d’emploi des jeunes dans l’agro-industrie (1,3 million €)

La BAD soutien enfin la conception du projet « Enable Youth », qui ambitionne de soutenir les jeunes diplômés désireux de s’engager dans le développement des filières agricoles porteuses. Il s’agira d’étudier l’employabilité des jeunes dans le secteur agricole, les mécanismes de financement des projets et la mise en place de centres d’incubation. Le projet complet, d’un coût estimatif de 38 millions d’euros, devrait être présenté au conseil d’administration de la BAD en 2018.