Développer le digital pour accroitre la productivité de l’agriculture africaine

Afrique, agriculture, digital, sécutité alimentaire

- le 31 Mar 2017

La FAO a lancé le 21 mars 2017 à Dakar la phase pilote de son programme « Services agricoles et inclusion digitale en Afrique ».

Le projet a pour ambition d’apporter aux agriculteurs des informations susceptibles de les soutenir dans la gestion quotidienne de leurs activités mais aussi d’accroitre significativement la productivité des exploitations de toutes tailles. Cette première phase de déploiement concerne le Sénégal et le Rwanda et devrait toucher près de 40.000 petits producteurs.

Une réflexion autour des thématiques et du canal de diffusion de l’information agricole :

Ce nouveau service sera développé autour de quatre thématiques : la météorologie (changements climatiques), la santé animale, la nutrition et le suivi du marché agricole. Le contenu des applications a été approfondi à l’occasion d’ateliers, afin de répondre au mieux aux besoins de toutes les tailles d’exploitations et aux contraintes technologiques des pays (accès à internet restreint et téléphonie portable très développée). Les données seront donc accessibles en temps réel pour les agriculteurs et principalement fournies par SMS ou par voix.

digital agriculture afrique Beaucoup d’espoirs reposent sur le développement des TIC dans les pays africains et plus spécialement dans le secteur agricole. Elles devraient permettre le développement des zones rurales et la réduction des risques de pénuries alimentaires grâce à l’optimisation de la gestion des exploitations. Leur inclusion fait cependant face à de nombreux challenges comme l’accès limité à une connexion internet, le manque d’infrastructures, les problèmes liés à la compatibilité entre nouveaux et anciens matériels informatiques, le nombre de langues locales…